LE PASTEL SEC

 

Ne voyez, dans ce qui suit, que l’envie d’aider des débutants à démarrer avec plus de facilité.

Notre façon de faire n’est pas forcément la meilleure.

N’hésitez pas à nous laisser votre avis, il nous intéresse.

                                                            ma-boite-de-pastels.jpg

SOMMAIRE

- Composition d’une boîte au minimum

- Choix du grain

- Protégez vos pastels

- Retrouvez la couleur originelle de vos pastels

- Propreté

- Les outils indispensables

- Les supports

- Les fixatifs

- L’encadrement

- Si vous voulez en savoir plus

 

LES COULEURS :

Avec le pastel pas question de se contenter des trois couleurs primaires, il va vous falloir une grande étendue de couleurs.  

 

Composition minimum d'une boîte :

 

Vous pouvez débuter avec une boîte de trente demi-bâtonnets.

 

Choix du grain :

 

Il existe des pastels plus friables que d’autres, des grains plus ou moins fins ;     

faites des essais avec les bâtonnets mis à disposition par votre commerçant afin de déterminer ce que vous aimez.

 

Pretégez vos pastels :

Chaque bâtonnet de pastel doit être isolé de son voisin par de la mousse.

Cette protection évitera de dénaturer les couleurs et limitera les risques de casse en cas de chocs.

 

Retrouvez la couleur originelle de vos pastels :

Inévitablement vous salirez vos pastels. Pas de problème : il vous suffit de les frotter avec de la farine (ordinaire) pour enlever les souillures.

 

Propreté :

 

Le travail au pastel émet beaucoup de poussière.

Eviter de souffler sur les poussières tombées sur votre table, elles peuvent venir souiller vos couleurs éclatantes, utilisez plutôt un petit aspirateur.

 

Les outils indispensables :

 

Les outils principaux ce sont vos doigts :

Il faut s’essuyer les doigts à chaque changement de couleur afin d’étaler des couleurs pures.

Les estompes :                        

   Les estompes-papier :

Ce sont des sortes de crayons en papier, effilés aux deux extrémités (vous pouvez

les tailler comme des crayons).

Vous en trouverez de différents diamètres.

Ils vous permettent d’étaler la poussière de pastel afin :

                   Soit estomper la couleur,         estompes.jpg

                   Soit faire un fondu avec la couleur voisine,

                   Soit faire un détail précis, un trait...

         Vous pouvez aussi utiliser d’autres outil pour obtenir les effets désirés :

un morceau de papier, du tissu, un fin morceau de bois…

Les pinceaux :

Un petit pinceau à poils souples vous permet d’estomper sur une grande surface, pour faire comme un brouillard.

Un petit pinceau à poils raides vous permettra d’enlever tout ou partie du surplus de matière, comme une balayette.

         L’incontournable gomme mie de pain :                  

C’est une gomme très molle, ce qui lui permet de capturer la poussière de pastel.gomme-mie-de-pain.jpg

Après avoir effacé le trait indésirable, il faut malaxer la gomme de cette façon le pastel absorbé disparaitra dans la mie.      

   

Les supports :

La plupart du temps on utilise du papier (attention pas n’importe lequel) mais vous pouvez utiliser du tissu, du carton, du bois… Du moment que le pastel trouve des aspérités où se loger il s’y fixera.

Les papiers : (la liste n’est pas exhaustive)

- Le papier Canson (Pour commencer, c’est très bien),

- Le carton « Pastel card » qui est recouvert d’un couche très rugueuse,

- Le papier-velours, recouvert d’une couche textile,

Tous ces papiers sont disponibles dans de nombreuses couleurs, dimensions et grammage.

Mais vous pouvez aussi utiliser toutes sortes de support :

         - Du bois, du plâtre … à vous d’imaginer.    

 

Les fixatifs :

L e pastel étant très volatil il est préférable de le fixer.

L’inconvénient c’est que le pastel va perdre un peu de son caractère velouté.

Il faut choisir entre le naturel périssable et la durée de vie.

Bien sûr vous pouvez acheter une bombe de fixatif spécial pastel mais s’il vous reste de la laque pour cheveux ça fera l’affaire pour vous dépanner.

Technique :

Pour une bonne tenue de la poudre de pastel, après avoir déposé une couche sur tout ou partie de votre œuvre, ou à la fin d’une séance, il est préférable de pulvériser un fixatif.

L’inconvénient est que si vous avez des remords, il vous sera plus difficile de corriger le travail précédent.

Théoriquement chaque couche doit être fixée, mais en pratique vous prendrez plus de liberté.

La technique mixte, qui est un compromis permettant de conserver le velouté du pastel tout en alliant la tenue dans le temps :

         Fixer les différentes couches de pastel que vous déposez sauf la dernière.    

   

L'encadrement :

Quelques conseils si vous choisissez de faire l’encadrement vous-même :

- Les œuvres au pastel doivent être protégées par une vitre. encadrement.jpg

- La vitre ne doit pas appuyer sur le pastel.

- Pour écarter la vitre du pastel, utilisez un "passe-partout". 

Pour éviter l’inconvénient des phénomènes de reflets vous pouvez utiliser du verre dépoli ou du verre synthétique et antireflets (voir plus bas).

 Toutefois, il faut noter une légère perte de luminosité avec le verre antireflets.             

francis-gaugain-coquelicots-pastel-acry-37x43-2.jpg

Ci-contre « les coquelicots », un pastel sous vitre antireflets.

 

Ci-dessous : trois photos du pastel sur lesquels j’ai posé deux vitres côte à côte :

                     A gauche, une vitre ordinaire et à droite l’antireflets.

 

reflet1.jpg

La photo « reflet 1 », vous montre bien l’atténuation des reflets

à droite,

 

reflet2.jpg

La photo « reflet 2 », vous montre l'aspect légèrement mat du verre

dépoli à droite,

 

reflet3.jpg

Pour la photo « reflet 3 », j’ai écarté les deux vitres, pour faire

apparaitre la vraie couleur du pastel et voir la différence de luminosité

entre les deux vitres.

 

Mais il existe aussi du verre synthétique et antireflets qui est très bien et en plus vous pouvez le recouper à vos dimensions avec un simple cuter.

Exemple de prix pour une vitre de 40x60 : 6€35 (chez Casto en 2015)

 

                                                        A vous de choisir !

          

Si vous voulez en savoir plus :

http://www.marielydiejoffre.com/atelier/faq.html

 

Haut de page

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 17/07/2016